SABA, Mystic Sound.

Né de la rencontre de Shuaïb Mushtaq, chanteur Soufi Pakistanais, et du musiciens Syriens Iyad Haimour, l’ensemble SABA se base sur la richesse musicale de deux grandes traditions savantes et spirituelles. 

Le Pakistan, connu pour son vaste éventail de musiques et chants savant, semi-classique, Soufi et Populaire, a toujours été le pays référence de la Tradition Qawwali, connu dans l’occident par son ambassadeur, le Grand Maitre Ustad Nusrat Fateh Ali Khan

La Syrie, pays porteur d’une tradition musicale Savante et Soufi, riche d’un répertoire Arabo-Ottoman, a été marqué dans son histoire par le passage de Mevlana Rumi

Ainsi, ce message de spiritualité a laissé sa trace dans la musique à travers les tournoiements du Dervish, figure emblématique d’une tradition séculaire

En 2005 lors d’une série de ses concerts Qawwali en Syrie, Shuaïb est invité autour des rencontres mystiques, les Hadras où il ressent la puissance du message de Mevlana qui est tout autant présente dans le Qawwali

Cet axe commun dans la richesse des musiques du Pakistan et de la Syrie forme plus tard le terreau de la rencontre de SABA

Ancré dans deux traditions musicales anciennes, l’une basée sur le développement du Raga l’autre sur le Maqam, SABA se dévoile avec délicatesse, où deux grands répertoires différents sont abordés avec finesse et élégance pour donner une couleur unique, une voie transmettant un message commun.

La ferveur des chants spirituels, le secret mélodique du mysticisme, et la profondeur gestuelle du tournoiement, font de SABA un écrin renfermant la splendeur artistique authentique de deux grandes traditions musicales.